Nos Actualités

Une journée nationale pour relocaliser les approvisionnements des magasins bio

lundi 22 juin 2015, FNAB

La bio se développe et 75 % des produits bio consommés en France actuellement sont produits en France. Après avoir développé les approvisionnements origine France, les magasins bio, poussés par les consommateurs, cherchent à développer le local. Afin de renforcer les liens entre producteurs et magasins bio, l’OPABA, en partenariat avec la FNAB, a organisé une journée d’échanges nationale le 1er Juin 2015 à la Maison de la Région à Strasbourg.

La bio se développe et 75 % des produits bio consommés en France actuellement sont produits en France. Après avoir développé les approvisionnements origine France, les magasins bio, poussés par les consommateurs, cherchent à développer le local. Afin de renforcer les liens entre producteurs et magasins bio, l’OPABA, en partenariat avec la FNAB, a organisé une journée d’échanges nationale le 1er Juin 2015 à la Maison de la Région à Strasbourg.

Près d’une centaine de participants étaient présents (producteurs bio, magasins, grossistes, animateurs filières, logisticiens, etc.) et ont contribué à la réussite de cette journée : témoignages et échanges pour mieux comprendre les clés de réussite d’un approvisionnement local des magasins bio.

Après l’accueil de François LOOS, Vice-Président de la Région Alsace qui a rappelé l’engagement de la Région en faveur du développement de la Bio et notamment des filières, Julien SCHARSCH, nouveau Président OPABA et Benoît CANIS, administrateur du réseau FNAB, ont redonné les enjeux de la relocalisation des approvisionnements des produits bio en magasins spécialisés. Il fallait ensuite naviguer ensemble :

  • rappeler les valeurs qui unissent les acteurs de la filière bio « la solidarité, le partage des avis, des expériences et des pratiques, l’organisation collective » ;
  • identifier sereinement les attentes, les atouts et les freins à cette relocalisation : fraîcheur/goût des produits, identification précise de l’offre et la demande par filière, visibilité des produits en magasin, connaissance des produits et des pratiques de la Bio pour faciliter leur vente, professionnalisme dans la logistique et l’agréage, etc. ;
  • s’enrichir des expériences réussies d’un approvisionnement bio local fait de relations équitables et coordonnées (ex : partenariat Biocoop et Bio de Provence en Région PACA) et aux outils existants ;
  • trouver des solutions communes : penser le circuit d’approvisionnement ensemble (entre catégorie d’acteurs mais aussi de l’amont à l’aval), massifier les volumes, se rencontrer régulièrement…

Certains ont même pu concrétiser des partenariats commerciaux à cette occasion.

« La relocalisation est donc dans l’air du temps et bien signe d’innovation et de performance si cela reste dans l’esprit collectif, que la valeur ajoutée soit répartie entre acteur de façon juste grâce à plus de transparence et que les acteurs puissent s’engager de façon pluriannuelle ».

En lien avec ce thème :

PRONADIS BIO© 2015 tous droits réservés

Conception OVAsite